Améliorez et Sécurisez votre connexion Internet en utilisant NORDVPN
Interview de Méloman - Entre Hip-Hop et Tradition

Meloman nous parle de son album Entre Hip-Hop et Tradition, dont le clip avait fait son effet en fin d'année passée ... 



1/ Comment es-tu entré dans le monde de la musique ? 
J'ai commencé à faire de la musique dès l'âge de 14/15 ans. A la base c’était l'idée d'un ami, il voulait nous (moi et quelque amis) présenter à un concours de quartier .Vu qu'on nous connaissait dans le quartier pour des délires de beat box , il a voulu nous contacter pour intégrer ce groupe. Le groupe s'appelait Neotyp- R ( groupe de 6 dont Elica et g- nova) " groupe du guillaume st paul" et on n’a pas lâché jusqu'aujourd'hui (moi et Gnova= group AKA) . 

2/ Pourquoi Méloman comme nom de scène ?
 Meloman car par définition cela signifie un peu "fou" de musique /amoureux de la musique universel, c'est celui qui entend des mélodies là où il n'y a pas lieux d'être ... Je me suis un peu reconnu dans cette définition dont le nom ! ;) 

3/ Comment est né ton album s'appelle "Entre Hip-Hop et Tradition" ? 
Mon album est né après plus de 14 ans de musique! C'était un challenge pour moi et la réalisation d'un rêve de gosse. Je faisais partie d'un groupe (AKA) avant la sortie de mon album .Mais les choses on fait que nous étions obligées de mettre entre parenthèse le groupe AKA .Je voulais me lancer dans un projet plus personnel et le premier titre " La mère du monde " a donné la direction du projet. Tout s’est fait naturellement. Ce projet était L'envie de concrétiser des années de musique, de répète, d’écriture. Pour la réalisation de ce projet la durée globale fut  des 2 ans (écriture / enregistrement / mixage/ mastering/ composition). 

4/ Pourquoi avoir nommé ton album "Entre Hip-Hop et tradition" ?
J'ai été attiré par la culture et le mouvement hip hop depuis mon plus jeune âge. Les notions qui y ressort tel que la paix, le respect, l'amour m'ont naturellement attiré ! J'ai commencé à rapper avec l'influence des Sayian Supa Crew , IAM , Rocca, Sniper .Mais J'ai étais aussi bercé depuis mon plus jeune âge par les musiques de la Réunion et des artiste tel qu’Alain Peters, Baster, Ousanousava, Daniel Waro, Sabouk : des chanteurs à texte de la Réunion qui m'ont interpelé de par leurs écritures . Donc je suis autant très attaché à la culture urbaine (le hip hop) et également très attaché à la tradition réunionnaise d’où le nom Entre hip hop et tradition ! 

5/ Quels sont les thèmes abordés ?
Les thèmes abordés sont variés mais bien défini ! Je rap l'amour, mes constat, l’espoir. Je rap ce que je vois et ce que je ressens. L'actualité alimente aussi mes écrits. Je rap mes traditions et la fierté d'être Réunionnais. Je rap aussi des récits ou périples de personnages de fiction. 

6/ Quelles sont tes projets pour 2015 ?
2015 c'est la promotion de l'album. Je prépare quelque feat .Et mon but pour cette année 2015 c’est d’emmener l'album le plus loin que possible. 

7/ Le mot de la fin
 Le combat d'artiste indépendant est un combat de tous les jours ! Mais nou larg’ pas!! Big up la famille Gazé Mi Lé, Gorce Trankil, Sayaman, soprasound, Dreamerboy, G-nova et Sébastien TATEL. Merci bonpé baya.re. 


L'album est disponible sur Deezer : 

Share | | lu 1361 fois | publié le 14/03/2015




Facebook


Twitter

Google +